Share

twitter facebook instagram linkedin

C'est à Québec que l'Opération Entrepreneur du prince de Galles donne le coup d'envoi à sa série de camps d'entraînement 2014

QUÉBEC, le 11 mai 2014 – L’Opération Entrepreneur du prince de Galles, un programme des Œuvres de bienfaisance du prince au Canada (OBPC), lance aujourd’hui sa troisième série annuelle de camps d’entraînement Mission Entreprendre, à Québec.


L’Opération Entrepreneur du prince de Galles fournit de la formation et des ressources aux membres des Forces canadiennes en transition, intéressés à lancer leur propre entreprise. Ce programme entièrement canadien regroupe deux des intérêts de longue date de SAR le prince de Galles : l’encouragement de l’entrepreneuriat et le soutien des membres des Forces armées canadiennes.


La série de camps d’entraînement Mission Entreprendre (en anglais : Based in Business) s’amorce par le volet francophone, présenté à l’Université Laval, à Québec. Deux autres camps seront présentés en anglais au cours de l’été : du 20 au 26 juillet, à l’Université Memorial (St. John’s, Terre-Neuve) et, du 17 au 23 août, à l’École de commerce Paul J. Hill de l’Université de Regina.


« L’Opération Entrepreneur du prince de Galles est conçue pour aider les militaires en transition à devenir des entrepreneurs et à engendrer des impacts économiques et sociaux, a déclaré Capt. (Ret.) Andrew Webb, entrepreneur en résidence pour le programme. Le camp d’entraînement Mission Entreprendre de l’Université Laval permettra à vingt participants militaires d’être mieux outillés pour réintégrer la vie civile et amorcer une deuxième carrière. Nous nous réjouissons à la perspective de suivre leurs succès, alors qu’ils complètent leur plan d’affaires, présentent des demandes de financement et de mentorat et lancent et exploitent des entreprises prospères. »


L’une des caractéristiques uniques de Mission Entreprendre est la collaboration intergénérationnelle. Des étudiants en administration des affaires de l’Université Laval seront jumelés avec des participants, tout au long de la semaine, afin d’offrir des ateliers individuels qui leur permettront de transmettre leurs connaissances et d’aider les participants à élaborer leur plan d’affaires.


Gino Savard, ancien sergent-major de la Division de génie d’assaut en Afghanistan, a subi une fracture vertébrale qui a mis fin à sa carrière dans les Forces canadiennes. M. Savard a surmonté plusieurs difficultés et effectué le programme Mission Entreprendre, dont il a obtenu une attestation l’an dernier. « Ce programme m’a fourni les connaissances et les outils dont j’avais besoin pour lancer mon entreprise. À peine un an plus tard, je suis devenu le fier propriétaire d’une entreprise prospère, qui ne cesse de grandir », a-t-il expliqué. M. Savard a fondé une entreprise innovatrice de livraison qui n’utilise que des véhicules électriques.


« C’est un privilège pour les professeurs de l’Université Laval de contribuer à la transition des participants vers la vie civile et de leur offrir les compétences et les outils pour qu’ils aient confiance en leur plan d’affaires et en leurs idées d’entreprises », a indiqué Maripier Tremblay, professeure agrégée à la Faculté d’administration des affaires et responsable de la coordination du programme de formation.


L’Opération Entrepreneur du prince de Galles est unique en son genre, au Canada. « Au fil des ans, nous avons été témoins de réussites entrepreneuriales très inspirantes, a souligné Amanda Sherrington, présidente et chef de la direction des Œuvres de bienfaisance du prince au Canada. Le soutien de Son Altesse Royale à la communauté militaire émane d’un profond engagement de sa part. Le prince Charles est en effet colonel en chef de sept régiments différents. Ce programme est une façon de reconnaître le travail exceptionnel que les membres des Forces canadiennes effectuent chaque jour pour servir leur pays. »