Share

twitter facebook instagram linkedin

Militaires et anciens combattants en transition font leurs premières armes en entrepreneuriat dans le cadre d'ateliers d'une journée

« En mettant mes idées sur papier, j’ai compris que je voulais véritablement aller de l’avant avec mon projet ».

– Participant à un atelier d’une journée


Les compétences acquises dans le cadre d’une carrière au sein des Forces armées canadiennes se transfèrent très bien dans le milieu des affaires. Certaines qualités, comme le leadership, la résolution de problèmes, la planification stratégique et la résilience sont toutes indispensables à la gestion efficace d’une entreprise.


Pour les anciens combattants et militaires en transition qui veulent savoir si l’entrepreneuriat peut leur ouvrir la voie à une seconde carrière, l’Opération entrepreneur du prince de Galles (OEP) offre entre 18 et 20 ateliers gratuits d’une journée, partout au Canada, tous les ans.


Les ateliers sont menés par des mentors et des formateurs professionnels en entrepreneuriat. Ils couvrent un vaste éventail de sujets, notamment l’évaluation des projets d’affaires, le marketing, le financement et le réseautage, et permettent aux participants de savoir à quoi ressemble la vie d’un entrepreneur au quotidien. D’autres ressources et outils en ligne sont également offerts.



« Après avoir servi dans l’armée, de nombreux vétérans pensent à se lancer en affaires. Les ateliers allument la flamme entrepreneuriale de ces militaires en transition et les motivent à poursuivre leur rêve, explique Kathleen Kilgour, gestionnaire de programme pour OEP. Mais ces ateliers permettent aussi aux participants de savoir si l’entrepreneuriat est un mode de vie qui leur convient ou non ».


Ces ateliers alimentent également le programme signature de l’OEP, soit les camps d’entraînement intensifs de sept jours. Le camp d’entraînement d’OEP, qui se tient sur les campus universitaires partout au Canada, est en fait un « mini MBA » conçu pour aider les vétérans et membres des Forces en transition à développer rapidement leurs connaissances et compétences dans le domaine des affaires.


Jusqu’à présent, en 2018, plus de 230 personnes ont assisté à six ateliers à Bagotville, Esquimalt, Petawawa, Shilo, Edmonton et Kingston. Trois autres ateliers sont prévus cet hiver, quatre au printemps et six à l’automne.



Ces ateliers d’une journée sont offerts en anglais et en français et sont ouverts à toute la communauté militaire canadienne, incluant les anciens combattants, les membres en service actif, les réservistes et leur famille.